Darwin

J’adore la voile et la ville de Darwin (Australie). Dans cet article je joue du didgeridoo, faisant office de basse continue.

Darwin
Darwin

Darwin est la capitale et la ville la plus peuplée du Territoire du Nord (Northern Territory) en Australie. Située sur la mer de Timor, Darwin comptait en 2014, 140 400 habitants.

C’est la ville la plus petite et la plus au nord des capitales australiennes, agissant comme le centre régional du Top End. Darwin s’est développée, passant d’un avant-poste de colons et d’une petite ville portuaire à l’une des villes les plus modernes et cosmopolites d’Australie.

Darwin est réputée pour être la ville où se produisent le plus d’éclairs orageux dans le monde.

C’est également la ville ayant le plus d’accidents dus aux crocodiles marins, les salties, pouvant atteindre sept mètres de long et peser près d’une tonne.

La seule université du territoire, l’Université Charles Darwin, y est située.

Le didgeridoo est un instrument de musique à vent de la famille des cuivres, bien qu’il soit en bois. À l’origine, cet instrument est joué par les Aborigènes du Nord de l’Australie, son usage semble très ancien et pourrait remonter à l’âge de la pierre (20 000 ans), d’après une peinture rupestre représentant un joueur de didgeridoo, analysée au carbone 14. C’est une trompe en bois, lointaine cousine du cor des Alpes ou du tongqin tibétain.

Le Didgeridoo, didjeridoo, didjeridu ou didjeridou, est un mot d’origine onomatopéique inventé par les colons occidentaux à partir du son de cet instrument. Les Aborigènes le nomment différemment en fonction de leur ethnie. Parmi la cinquantaine de noms, les plus courants sont : yidaki, mooloo, djubini, ganbag, gamalag, mago, maluk, yirago, yiraki, et cetera.

BlaM Xperiences - Australian - Didgeridoos

Mon didgeridoo parmi ces instruments est le format D, il me convient, sa sonorité est ample et profonde.

Les défauts

Lorsque vous parlez des défauts d’un autre, ce sont réellement les vôtres que vous décrivez.

When you talk about the faults of someone else, you are in fact describing your own faults.

Wenn ihr von den Mängeln ud Fehler eines anderen sprecht, beschreibt ihr in Wirklichkeit eure eigenen.

La réussite

J’ai échoué bien des fois avant de réussir. Je parle souvent de ma vie en tous azimuts car elle est en dents de scie. Peu importe, l’essentiel est de garder son propre et bon cap!

L’existence est telle cette carte du tarot, La Roue de Fortune tourne! Tantôt les événements vous mènent vers le haut, tantôt vers le bas! Peu importe, tout cela est simplement existentiel.

L’important en toutes choses est de conserver son amour-propre, la paix intérieure, mener une vie pure et de favoriser ses rencontres avec des personnes faisant leurs propres chemins à l’identique.

Malgré toutes les nuisances dans mon immeuble, mon appartement est un havre de Paix! Je ne suis plus colérique et des tas de choses du genre. La réussite n’est pas uniquement que du matérialisme pur…

Réussite

CrossRoads

Parmi mes influences…

« CrossRoads » est un film américain réalisé par Walter Hill sorti en 1986. Il est inspiré de l’histoire du bluesman Robert Johnson.

Synopsis: Eugène Martone est un jeune guitariste fan de blues et plus particulièrement du légendaire Robert Johnson. À la recherche de la 30e chanson perdue de son idole, il rencontre Blind Dog Fulton, un vieil harmoniciste avec lequel Johnson a travaillé de son vivant. Le vieil homme accepte de lui donner la chanson, à condition qu’ils entreprennent tous les deux un voyage vers le Mississippi, la terre natale du Delta Blues…

La guitare dont joue Eugène Martone face à Steve Vaï, c’est également ma guitare, de prédilection, une Fender Telecaster! Je ne jure que par elle! Durant mon existence, j’en ai fait importer un grand nombre de Mexique vers les U.S.A.

Steve Vai tout comme Jo Satriani sont des grands passionnés, ils peuvent jouer entre 12 à 18 heures de guitare par jours. Le génie c’est 99% de sueurs et 1% de talents!

Pour visionner la vidéo…

Coracao Independente